Marketing olfactif : Et vous, qu’en pensez-vous ?

smell

Un point de vente harmonieux et bien achalandé où vos clients pourront toucher les matières : soie, velours, taffetas, bois chaud, plastiques innovants, verres … en fonction de votre activité, sous une musique entraînante ou langoureuse tout en dégustant un thé ou un macaron. Et si vous alliez plus loin ? Un 5ème sens manque à l’appel ! Vous ne devinez pas ? Cherchez bien ! Et oui, il s’agit de l’odorat ! Les marques sont aujourd’hui de plus en plus nombreuses à mettre en place de véritables stratégies de marketing olfactif au sein de leurs points de vente car la « madeleine de Proust » continue de faire parler d’elle.
Explications :

Le marketing olfactif : mode d’emploi

Les odeurs font parties de notre quotidien. Qui n’a jamais été marqué par un parfum agréable ou une senteur nauséabonde ? Associé à un souvenir, il vous reviendra instantanément en mémoire le jour où vous sentirez à nouveau la même odeur. C’est ce que l’on appelle communément « la Madeleine de Proust ». C’est à partir du début des années 2000 que l’on commence à se pencher sur les questions de marketing sensoriel. Le marketing olfactif est quant à lui assez récent. Car au-delà de la simple fragrance, votre culture, votre image, votre clientèle, en un mot, votre marque, s’associe à une senteur agréable dans l’esprit de vos clients. C’est là tout son pouvoir ! Il n’existe pas moins de 400 000 odeurs dans le monde, chacune ayant potentiellement un impact sur le comportement humain. Les chercheurs se sont longtemps penchés sur la question et se sont demandés si l’on pouvait manipuler le comportement d’un être humain par le biais d’un parfum. Si une odeur peut avoir un impact certain sur le comportement de vos clients, cet impact reste discret et inconscient, et c’est là tout son charme.

3 bonnes raisons de mettre en place une stratégie de marketing olfactive

Pour différencier l’image de votre marque

Si vous souhaitez travailler sur l’image de votre marque ou de votre produit, cela peut être une piste intéressante. Imaginez le lancement de votre nouvelle gamme de produits cosmétiques destinée aux femmes de 30-40 ans par exemple. Pourquoi ne pas associer à cette gamme un packaging original et innovant, une trousse promotionnelle pour stimuler l’achat de vos produits ainsi qu’une senteur très spécifique et totalement personnalisée qui rappellera à tous un moment agréable et qui sera désormais associée à votre gamme ? Une odeur agréable permet à vos clients de se sentir bien et ainsi d’accroitre leur satisfaction et leur bien-être. Si vous souhaitez connoter vos points de vente, cela est totalement envisageable : certaines enseignes utilisent par exemple des odeurs de cuir et de fleurs d’oranger pour rappeler le luxe , d’autres l’odeur de la pâte à modeler pour rappeler notre enfance et ainsi de suite.

Pour augmenter vos ventes

Savez-vous que la stimulation de l’odorat de vos clients va les conduire de manière inconsciente à perdre la notion du temps, un processus émotionnel qui dans certains cas peut favoriser l’achat impulsif.

Si par exemple vous commercialisez des produits cosmétiques, l’odeur est un facteur très important et décisionnaire dans le processus d’achat. Idem pour les produits d’hygiène et de beauté.

Pour donner une signature à votre marque ou votre produit et accroître votre notoriété.

Une signature olfactive ou « logolf » (contraction de logo olfactif), tout comme une signature audio ou une baseline constituent votre ADN, votre identité sur la longue durée.

Qui n’est pas marqué par l’odeur que l’on retrouve chez Abercrombie& Fitch par exemple ou encore chez Comptoir des Cotonniers ? On la sent souvent deux rues plus loin et notre esprit fait automatiquement le rapprochement. Sans avoir besoin de signalétique nous savons que le magasin n’est pas loin. Les signatures olfactives de ces marques citées en exemples sont désormais tellement connues qu’en les respirant on les associe immédiatement à leur marque. Un bon moyen d’augmenter sa notoriété et de se différencier de ses concurrents.

Le secteur du luxe n’est pas en reste et s’est à son tour peu à peu penché sur la question du marketing olfactif. Les marques de luxe sont de plus en plus nombreuses à vouloir se doter d’une identité olfactive.

La mise en place du marketing olfactif

Pour que cette campagne soit efficace, il convient de mettre au point une véritable stratégie et de bien réfléchir au message que l’on souhaite faire passer.

Dans un premier temps, il est important de mener une étude sur votre clientèle afin de dégager les grandes tendances en matière de culture et de catégorie socio-professionnelle. Ce sont des éléments importants à prendre en compte pour le choix de votre fragrance.

La seconde étape sera de choisir une odeur qui sera perçue de manière positive par la majorité de votre clientèle et d’effectuer des tests dans les points de vente en la diffusant sur une courte durée. Il vous suffira alors d’observer les comportements et de noter les changements.

Concernant la diffusion de la fragrance, plusieurs choix s’offriront à vous :

  • La diffusion naturelle : en utilisant les odorants naturels (à n’utiliser que si l’air ambiant de votre point de vente est suffisamment brassé)
  • La ventilation (mais l’odeur peut parfois ne pas être diffusée de manière homogène et l’odeur ne ressemble pas à l’originale)
  • Le chauffage : en chauffant un liquide odorant, celui-ci s’évapore et se diffuse dans l’air ambiant (une technique de moins en moins utilisée)
  • La pulvérisation : en projetant dans l’air de l’eau mélangée d’huile en fines gouttelettes (mais peut aussi provoquer de l’humidité)
  • La micronisation : il s’agit d’une technique qui transforme une composition parfumante en un brouillard sec. Des particules très fines permettent un ressenti olfactif très efficace. Cette technique est aujourd’hui la plus utilisée dans les points de vente.

Alors vers quoi allez-vous vous tourner ?

Le marketing olfactif comporte bien des atouts et est un réel plus dans votre stratégie de marque pour vous différencier d’une concurrence accrue. Mais il ne suffit pas de diffuser des odeurs agréables pour augmenter les ventes. Vos clientes sont sensibles à toutes les petites attentions que vous pourrez leur apporter !

Une idée, une envie ? Nous sommes- !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les articles similaires

5 avril 2017
On aime
Lors de la Fashion Week Fall de New York en 2015, un défilé sortant de l’ordinaire a marqué les esprits … Continuer la lecture de « Mode et différences, incompatibles ? » Lire la suite
8 mars 2017
On aime
Aujourd’hui c’est la journée de la femme ! Certaines « wonder women » ont l’audace et la volonté de concevoir de belles créations … Continuer la lecture de « Morgane Sezalory : une créatrice brillante et audacieuse » Lire la suite
23 novembre 2016
On aime Réglementation
Après l’IOT (Internet of Things), le cloud et le Big Data, c’est au tour de la Blockchain de faire parler … Continuer la lecture de « Blockchain et Fashion Industrie : quels bénéfices ? » Lire la suite